Saint Georges,Monclar et Saint Georges de Montclard

En 1977, Jean Secret , dans son beau livre consacré à quelques vieilles maisons périgourdines, écrit: « Bien esseulé est maintenant le bourg de Saint Georges de Montclar, à l’écart des routes: la vie s’est déplacée au profit de Monclar, qui a la chance d’être sur une route fréquentée. Quelques vieilles maisons vivent encore- ou vivotent – près de l’église (…) ».
La confusion entre Saint Georges et Montclar est aujourd’hui encore fréquente et les touristes -ou les livreurs- qui se rendent à l’un ou l’autre endroit risquent fort d’arriver …au mauvais endroit! D’ailleurs quand Jean Secret dit :« le bourg de Saint Georges de Montclar » pour désigner Saint Georges, il se trompe : le bourg « Saint Georges de Monclar » qui regroupe tous les hameaux environnants (dont le hameau de Saint Georges) est situé …à Monclar, qui,en tant que centre administratif, abrite la mairie : aucun doute là dessus.
La confusion- entretenue peut-être à dessein- entre les deux « Saint-Georges » a d’ailleurs sauvé la vie d’un groupe de maquisards: l’histoire nous a été racontée par un ancien, qui avait à l’époque 4 ans et qui habitait au hameau (Saint Georges donc…).Un matin tôt, les habitants découvrent le hameau complètement encerclé par les allemands; tous les chemins sont barrés et toutes les maisons fouillées. Les allemands sont à la recherche de maquisards; la veille ils ont exécuté 21 résistants à quelques kilomètres de là (Saint Julien de Crempse ).Mais les personnes recherchées étaient …à Monclar, ou plutôt « Saint Georges de Montclard »!
La vérité, c’est que Monclar a usurpé une place qui était autrefois celle de Saint Georges. La preuve? La carte ci dessus du « Comté de Périgord » (1653) ne mentionne même pas Monclar! En revanche Saint Georges y figure bel et bien… Idem avec la carte du XVIII° des Cassini que l’on peut consulter sur le site www.geoportail.gouv.fr : Sait Georges et Saint Martin y figurent en gros caractères mais …point de Monclar !
D’ailleurs l’église de Saint Georges de Montclard est dans le hameau et non dans le bourg. Ce qui a d’ailleurs bien marri les habitants du bourg qui ont tenté à une période récente de réhabiliter un bâtiment annexe du château pour le transformer en chapelle. Car il y a bien un château dans le bourg, le massif château de Monclar qui, bien que partiellement détruit, occupe encore une place centrale et bien visible ….
Las! l’évêché n’a pas longtemps supporté cette double charge et responsabilité économique et spirituelle et la chapelle du bourg n’a plus désormais de chapelle que le nom. La chapelle Sainte Rita, en revanche, au hameau de Saint Georges, continue à recevoir quasi quotidiennement des visiteurs….
Alors que s’est-il passé pour que Saint Georges perde son statut de « bourg » au profit de Monclar qui, pour une victoire parfaite, s’est aussi attribué le nom de Saint Georges de Montclard ?
Si l’on s’en tient aux témoignages des habitants, c’est l’arrivée du chemin de fer dans la plaine qui a signé la fin de Saint Georges. Chemin de fer aujourd’hui disparu. Mais c’est là une autre histoire que nous raconterons dans un prochain épisode…..